Un médicament utilisé dans le traitement des allergies efficace contre la sclérose en plaque ?

Share it with your friends Like

Thanks! Share it with your friends!

Close

Les chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco ont fait une étonnante découverte.

Un antihistaminique prescrit depuis 40 ans dans le traitement des allergies permet de réparer des lésions cérébrales causées par la sclérose en plaque !

Le cerveau humain est parcouru de millions de fibres nerveusesrenforcées par la myéline, une substance qui assure la bonne transmission des signaux neuronaux d’un neurone à l’autre.

À mesure que la sclérose en plaque se répand, la transmission de l’influx nerveux s’altère et provoque à terme des dégâts physiques et psychologiques.

Cet inexorable processus de destruction peut être ralenti mais pas stoppé.

Le Dr. Ari Green et son équipe de l’Université de Californie sont parvenus à réaliser l’impensable : réparer des lésions cérébrales provoquées par la sclérose en plaque.

Le succès de l’expérience tient en 3 mots : fumarate de clémastine. 

Au terme des 5 mois d’expérience, les praticiens ont comparé l’état des névrites optiques pré-traitement, et post-traitement.

Le constat est sans appel : les scientifiques remarquent une nette amélioration du délai de transmissiondes messages électriques via les neurones.

Comments

Write a comment

*